Scroll to top

C.L.E.A 2019

Résidence

C.L.E.A 2019

La Communauté de Communes du Sud-Artois s’est engagée pluri-annuellement avec la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) Nord-Pas-de-Calais-Picardie pour un Contrat Local d’Éducation Artistique (CLÉA).

POUR QUI ?
– Principalement pour tous les enfants, adolescents et jeunes adultes d’un territoire donné et, au delà, pour leurs familles et entourages, et pour tous les habitants du Sud-Artois.

POURQUOI ?
– Pour créer ou venir soutenir, une dynamique collective et durable en faveur d’une éducation artistique partagée par le plus grand nombre.
– Pour développer et/ou renouveler les pratiques artistiques et culturelles accompagnées de la jeunesse.
– Permettre aux enfants et aux jeunes du territoire de bénéficier dans leurs temps de scolarité, d’activités, d’apprentissage, de formation, de loisirs d’un certain nombre de contacts privilégiés, d’une proximité active et dés-intimidante avec la création contemporaine et avec des artistes qui s’y inscrivent.
– Contribuer ainsi au développement de l’esprit critique, de la curiosité et de l’imaginaire de ces enfants et de ces jeunes.
– Participer, de manière concrète autant que sensible, à la mise en oeuvre par les enseignants et les professionnels de l’éducatif, des Parcours d’Éducation Artistique et Culturelle (PÉAC) initiés par les ministères de l’Éducation Nationale et de la Culture et de la Communication. Ceci en partenariat étroit avec les acteurs artistiques et culturels, avec le monde associatif déjà en action sur le territoire.
– Agir ainsi collectivement en faveur d’une éducation artistique cohérente à l’échelle intercommunale, se développant sur tous les temps.

LE PROJET

L’idée fut de mettre en place une démarche de “couture” à partir d’éléments glanés sur l’ensemble de la communauté de commune. Pour cela nous sommes partis à la rencontre de la population dans l’idée d’en explorer sa diversité.
C’est cette dernière qui donna la “couleur globale” de ce projet : un “film fresque”

Les premiers contacts ont été établis dans l’idée de faire participer la population à la
réalisation de multiples courts-métrages, impliquant nos techniques respectives.
Ces gestes artistiques étaient en lien direct avec l’identité, la pratique, l’histoire et la culture des “Sud-Artois”, tout en chérissant un regard de biais. Un accent fut mis sur le rapport aux
paysages, autant dans la perception que les locaux en ont que dans leurs manières de le vivre.

Ainsi le scénario de chaque séquence émergea des discussions et des envies des participants, celui-ci à chaque fois renouvelé et agrémenté des scènes déjà tournées auparavant.

Ainsi, chacun de ces courts métrages existe indépendamment des autres, mais forme aussi, une pièce de ce “puzzle”.

En filigramme de cette démarche, l’objectif était de former un long-métrage sous forme de “film fresque”, composé de l’ensemble de ses “épisodes”. Le fait de tourner sur un même territoire permettra de faire surgir un lien narratif sous-jacent, discret mais puissant.

En fin de résidence, ces vidéos furent proposées, selon les lieux d’exposition, soit sous la forme d’une projection linéaire (type long-métrage) soit sous la forme d’une installation vidéo.

Ces diffusions/expositions donnèrent lieux à plusieurs restitutions sur l’ensemble du territoire de la Communauté de Communes, de manière (in)-formelle (salle de cinéma, bistrot, maison de retraite, voie publique, piscine, etc).

En parallèle d’autres actions ponctuelles furent mises en place en fonction des rencontres, des besoins et des envies locales durant l’ensemble de la résidence.